RSS

Conserver ses Cigares

07 Sep
Humidor d'une centaine d'unités.

Humidor d’une centaine d’unités.

La conservation des cigares est très certainement l’élément le plus important dont doit tenir compte le fumeur lorsque celui-ci achète des vitoles dans le but de les fumer ultérieurement. À partir de ce moment, des mesures devront obligatoirement être prises afin de préserver leur fraîcheur et arômes, sinon ceux-ci se transformeront en « feux de paille » lorsque vous les allumerez. Conservés dans de mauvaises conditions ceux-ci auront perdu leurs huiles et leurs sucres, ces éléments qui procurent aux cigares leur personnalité, leur goût et leur rondeur. Un cigare mal conservé offrira peu en bouche, sinon que des arômes de foin aux saveurs âpres ainsi qu’une fumée sèches et sans personnalité. Sa palette d’arômes en sera d’autant plus fade et réduite. Bien des chances qu’il brûle de façon inégale. Dû à la sécheresse, l’amateur pourrait voir la cape de son module se fendiller et ou se briser ce qui rendra le tirage « essoufflant », voire impossible. En somme, un cigare sans protection devra être fumé le jour de l’achat.

Le mot clé dans tout ce processus de conservation est « humidité » ou si l’on préfère, l’hygrométrie. Un cigare bien humidifié et bien entreposé conservera ses propriétés et offrira à son propriétaire un maximum de saveur et de satisfaction au moment de sa dégustation. Le taux d’hygrométrie idéal pour la conservation de vos modules est de 70% à 20 degrés celcius. Une fluctuation de plus ou moins 5% du taux d’hygrométrie est tolérable et s’établira donc entre 65% et 75%. Pour ma part, 68% est l’idéal l’été parce qu’il y plus d’humidité dans l’air provenant de l’extérieur et qu’en cas de facteur humidex élevé, vous bénéficierez d’une certaine sécurité. En hiver par contre, je fais augmenter le niveau d’hygrométrie à 72% à cause du chauffage souvent électrique qui assèche les intérieurs durant cette période. Un vérification régulière (une à deux fois/semaine) de vos niveaux d’hygrométrie et de température s’imposent donc tout au long de l’année mais plus particulièrement durant les changements de saison.

Hygromètre analogue

Autre ajout important au vocabulaire de la conservation est le mot « stabilité ». Les cigares détestent les variations de température et d’humidité prononcés. Il faut donc s’assurer que ces différences soient aplanies. Comment? D’abord la température et le lieu d’entreposage. Que ce soit dans le cas d’une consommation courante ou en vue d’un processus de vieillissement à long terme, d’abord choisir un endroit de la maison ou la température sera stable et fraîche, soit autour de 20 degrés. Attention, les sous-sols trop humides pourraient causer du tort à vos cigares, notamment en favorisant l’apparition de moisissures. De plus, un cigare trop humide brûlera de façon inégale, cherchera à s’éteindre aussitôt que vous aurez la tête tournée. Pis encore, un cigare trop humide gonflera et fera fendre sa cape, ce qui aura pour résultat les effets mentionnés au paragraphe précédent. Dans le même sens, des cigares placés près des radiateurs de chauffage, tablettes de foyer etc, assécheront vos modules, voir premier paragraphe. Éviter aussi de les ranger trop près de sources odorantes (oignons, ail, cuisine, parfums, encens etc), ces cylindres étant de véritables éponges à odeur. Placer ses cigares sur un bord de fenêtre en les exposant aux rayons directs du soleil en affectera très certainement la couleur et contribuera à dissiper l’humidité nécessaire et impérative à leur conservation.

Et dans quoi les entrepose-t-on? Une cave à cigare, aussi appelée humidor. C’est à dire un coffre fermé le plus hermétiquement possible et contenant un système autonome d’humidification et d’un lecteur de niveau d’hygrométrie analogue ou digital. Je vous suggère le digital, celui-ci étant le plus précis des deux. Ils existent en une multitudes de formes, formats et construction. On pourrait diviser les formats en cinq grandes catégories. Il y a d’abord les humidors de table pouvant contenir de dix à cent cigares. Ceux-ci s’adressent surtout à l’amateur occasionnel. Ils peuvent être de bonne construction et faire le travail autant que ceux de plus grande dimension. Suivent ceux pouvant contenir de cent à trois cents cigares, un format que je suggère au fumeur régulier car il pourra permettre à la fois l’aménagement d’un certain espace pour son roulement régulier et un autre pour y entreposer les plus précieux de ses modules sans qu’ils soient dérangés dans leur vieillissement. Déjà, ce format offre pour certains d’entre eux, des contrôles de température. Suivent ceux des catégories trois et quatre et pouvant accueillir de trois cents à six cents et de six cents à mille deux-cent cigares. Ceux-ci permettront de stocker des boîtes complètes de cigares. Prenant souvent la forme de meubles verticaux et munis de plusieurs tiroirs et compartiments, ils seront munis de systèmes d’humidification actifs  c’est à dire, munis de ventilateurs qui feront circuler chaleur et humidité sur les différents paliers de l’humidor et munis de thermomètres intégrés. Et finalement, il y a les « walk in », ces temples du cigare généralement réservés aux commerçants et gens plus fortunés. Ils permettent évidemment un plus gros volume de stockage et de compartiments de garde mais permettent aussi de donner le temps à l’Aficionado ou l’Aficionada qui y pénètre de s’imprégner des odeurs de bois et de vitoles présents et prendre plus de temps pour choisir. Autre avantage sur les plus petits formats d’humidors, celui de pouvoir garder les modules dans leurs boîtes respectives afin d’éviter les transferts de saveurs entre les différents modules lorsqu’ils se touchent. Tout ceci, à condition de bien fermer la porte derrière eux lorsqu’ils y entrent et en sortent.

Humidor artisanal acheté à Santa Clara, Cuba en 2012 Cap: 25 cigares $85.

Humidor artisanal acheté à Santa Clara, Cuba en 2012 Cap: 25 cigares $85.

Les caves à cigares ou humidors sont généralement fabriqués de bois précieux à l’intérieur desquels le fabriquant ajoute un fini en bois de cèdre espagnol. Un bois qui empêche les moisissures de se propager. De façon surprenante, il en existe qui sont faits de plastique et qui, sous certaines conditions (voir ci-haut) font très bien le travail eux-aussi. Les prix pour ces objets vont de cent à cent cinquante dollars, (voir le modèle montré en haut de page), pour les modèles de petits formats et bas de gamme mais de bonne qualité jusqu’à des dizaines de milliers de dollars pour des humidors « walk-in », voire des centaines de milliers de dollars pour des humidors de collection.

Bonne Dégustation!

CERTIFIED MEDALLION - jpeg

 
16 commentaires

Publié par le 7 septembre 2012 dans Conservation et Humidors

 

Mots-clés : , , , , , ,

16 réponses à “Conserver ses Cigares

  1. Frederic DUMAS

    11 novembre 2013 at 1402 02

    Bonjour,
    je me presente, d’abord, j’ai 55 ans , je vis a la campagne a proximité de Bordeaux, dans une maison ancienne en pierre. Je suis un « nouvel » amateur de cigare, je l’apprecie vraiment depuis 1 an, et je fume peu mais regulierement 1 à 2 cigares par semaine. de preference epicure2 ou D4. Je conserve mes vitoles dans un humidor adorini de 50 pieces.
    Je suis confronté au probleme inverse. Bordeaux est une region tres humide, et ma vieille maison egalement. sans humidificateur , hiver comme été, j’ai un taux d’hygrometrie a l’interieur de l’humidor entre 76 et 80%, ce qui est beaucoup trop.
    quelle methode peut on utiliser pour faire descendre cette hygrometrie vers 68 à 70%
    avec mes remerciements.
    F.Dumas

     
    • cigaresdr

      11 novembre 2013 at 2109 08

      Monsieur, Bonjour!
      D’abord, merci de l’intérêt manifesté à ce blog et de la confiance que vous me manifestez en regard au problème auquel vous êtes confronté.
      Première chose, et dans la mesure du possible, j’essaierais de faire descendre le taux d’humidité de la maison en me procurant par example, un déshumidificateur. Vous gagneriez d’abord en confort et solutionneriez votre problème par la même occasaion.
      Sinon, il existe de ces enveloppes d’une durée de vie d’environ deux mois qui travaillent dans les deux sens. C’est à dire que si l’air ambiant est trop sec i.e moins de 70% humidité, celles-ci libèreront de l’humidité pour amener le niveau d’humidité à 70% et dans le cas contraire, i.e. si l’air ambiant est trop humide, celles-ci absorberont l’humidité en trop pour rétablir le niveau d’humidité à 70%. Ces enveloppes sont de marque Boveda et sont disponibles dans tous les bons dépôts de tabac ou comme vous les appelez chez vous, les civettes ou tout bon fournisseur d’accessoires de fumeur en ligne. Vous pouvez voir de quoi a l’air le produit en consultant http://www.canadahumidor.com . Celles-ci mesurent environ 5cm x 5cm x 3mm et se placent facilement n’importe où dans votre humidor. Je vous invite à retirer le système d’humidification présentement en place dans votre humidor afin de ne pas contrer l’effet des enveloppes. Si après une semaine, cette proposition de solution ne fonctionnait pas et que les taux d’humidité de votre humidor restaient élevés, je vous inviterai à placer votre humidor contenant une ou deux enveloppes Boveda dans un contenant bien étanche du type glacière. Vérifier les résultats au bout de deux jours, ça devrait logiquement fonctionner. Je comprend qu’une glacière ou tout autre contenant étanche ne feront peut-être pas le même effet sur la tablette d’un foyer qu’un bel humidor Adorini mais de cette façon, vous protégerez efficacement vos précieuses vitoles. Évidemment, je ne suis pas sur place pour mieux analyser la situation et vous proposer une solution qui pourrait être eplus adéquate et s’il s’avérait que les propositions soumises ici étaient inefficaces ou trop drastiques, veuillez recommuniquer avec moi et nous fouillerons ensemble d’autres avenues de solution.
      Tenez-moi au courant s.v.p..
      Merci

       
      • Frederic DUMAS

        12 novembre 2013 at 202 31

        bonjour,
        merci pour cette precieuse réponse. je vais de ce pas me procurer ces enveloppe boveda. J’ai deja la glaciere.
        avec tous mes remerciements. F.D.

         
      • DUMAS Frederic

        18 novembre 2013 at 1503 48

        bonjour,
        fidele a votre conseil je me suis procuré des enveloppes BOVEDA 69 , j’en ai mis 2 dans mon humidor mais rien n’a vraiment changé pour l’instant. Je pense qu’il est peut etre un peu tot pour apprecier.
        Je vous contacte ce soir pour autre chose , peut etre une idee pour vous pour une de vos prochaines publications.
        J’ai lu recemment sur un site consacré au cigare, que les cigares achetés directement a Cuba étaient en general porteur de beaucoup de parasites et qu’il etait indispensable à leur retour en France (ou au Canada) de les soumettre à la « congelation » . L’auteur recommandait de placer les cigares dans un sac de congelation en plastique et de congeler durant 48h les cigare ainsi que la boite, separement afin de tuer ces parasites. L’auteur ajoutait egalement que tout les cigares cubains destinés a l’exportation avaient subi l’epreuve de la congelation.
        qu’en pensez vous? realité ou fake ? utile ou pas?
        avec mes remerciements
        F.Dumas

         
        • cigaresdr

          19 novembre 2013 at 808 31

          D’abord, merci de votre confiance,c’est très aimable. Pour répondre à votre interrogation, je n’ai jamais fait congeler mes cigares, cubains ou autres et je n’ai toujours pas rencontré de problèmes de parasites jusqu’à maintenant. Un probléme assez rare tout de même aujourd’hui. Les cigares sont toujours congelés à leur sortie de fabrique. Aujourd’hui, il faudrait vraiment être malchanceux pour se retrouver avec un tel problème. J’avoue par contre qu’il y a eu une période de relâchement dans le contrôle de la qualité dans l’industrie du cigare à Cuba il y a quelques années, mais cette situation est maintenant rétablie. Peut-être cet article a-t-il été écrit à cette époque. Une autre raison de ne pas acheter des faux ou des contrefaits. Toujours acheter ses cigares dans un établissement de confiance, par example, les Cas del Habano à Cuba.

           
  2. David

    24 février 2014 at 808 41

    Bonjour

    J’ai plusieurs membre de ma famille qui partent en voyage à Cuba prochainement et ils vont me rapporter des boites de cigares. Mon humidor est présentement plein donc je n’ai pas de place pour y ajouter de nouveau cigare pour l’instant et comme il en contient +/- 60 et que je devrais recevoir plus de 100 cigares (4 à 6 boites), je me demandais comment faire pour conserver ces boites fraîche. J’ai vue à quelque part que je pouvais imbiber un linge d’eau distillé et emballer la boite dedans mais pour les boites en carton je fais quoi ??? Et si c’est des tubo ??? Je suis nouveau dans le monde du cigare mais quand je commence un nouvelle passion je ne fait pas les choses à moitié donc je veux que mes cigares reste parfait.

    P.S. Très beau blog et très intéressant.

     
    • cigaresdr

      24 février 2014 at 1010 45

      D’abord, merci de votre confiance,c’est très aimable. Pour répondre à votre interrogation, puis-je vous suggérer d’employer une simple glacière ou boîte à lunch bien étanche dans laquelle vous pourrez placer vos boîtes ainsi qu’un petit bol contenant des tampons imbibés d’eau distillée ou de Propylène Glycol (vendu en bouteilles de 500ml et disponibles chez les marchands de cigares et d’articles de fumeur). À noter que le PG est bien plus efficace et est plus « propre » que l’eau distillée dans la conservation des cigares. Je vous le recommande autant dans ce cas-ci que pour votre humidor régulier. Pas de problème à graduellement remplir votre humidificateur de PG et ce même s’il y avait de l’eau distillée avant. En ce qui a trait aux linges humides, ça peut effectivement faire le travail mais à court terme seulement, deux ou trois jours peut-être. Pour vos Tubos, vous pouvez les entreposer avec ou sans leur tube dans votre glacière. Si j’étais vous, compte-tenu de la quantité de cigares que vous aurez accumulé et de la passion que vous semblez développer pour ce plaisir épicurien, je penserais sérieusement à acquérir un second humidor pouvant contenir par example jusqu’à 300 cigares et muni d’un système électrique de ventilation et d’hydratation. Ce que j’ai fait il y a deux ans et j’en suis très satisfait. Pense qu’il faut introduire la notion de long terme ici.
      En espérant avoir bien répondu à vos interrogations. Si vous avez d’autres questions, n’hésitez pas.

       
  3. Jacques Leclerc

    26 février 2014 at 1604 16

    Bonjour,
    Au fil des années j’ai accumulé une soixantaine de cigares provenant de voyages à Cuba. J’en fume quelques-uns par année seulement, surtout l’été. Je suis bien conscient de les conserver dans un humidor que je vais me procurer prochainement.
    Est-ce qu’on peut récupérer ces cigares, entreposés au frais mais un taux d’humidité trop bas pendant ces années en les mettant dans un humidor contrôlé?
    Il n’y a pas de moisissure au moins.
    Et dans l’humidor, est-ce qu’on peut les conserver dans leur emballage de carton (paquet de 5 ou 10) ou il est préférable de les déposer les uns contre les autres déballés?

    Merci,

    Excellent site plein d’information que je viens tout juste de découvrir.

    Jacques L

     
    • cigaresdr

      26 février 2014 at 1806 10

      D’abord, merci de votre confiance,c’est très aimable. J’ai bien peur que vos cigares auront perdu beaucoup de leur saveur et leur parfum et ce, même si vous les remettiez en humidor pour un bon moment. Ceux-ci ont vu leurs huiles et sucres sécher, s’évaporer, ce qui leur est fatal. C’est l’humidité qui conserve les parfums et arômes des cigares et non la température. La pire chose à faire est d’entreposer ses cigares dans un réfrigérateur car ceux-ci sont très secs. Toutefois, une température d’humidor n’excédant pas 20 degrés Celsius protègera vos cigares contre l’éclosion (quand même rare aujourd’hui compte tenu des mesures (congélation) qui sont prises en fabrique pour contrer ce fléau) du parasite du cigare, un insecte qui se régale de ceux-ci. Vous pouvez quand même les fumer mais vous n’obtiendrez pas les saveurs et subtilités d’un cigare bien entreposé. Ils goûteront plus le « foin » qu’autre chose. En ce qui a trait à l’entreposage en humidor, il serait préférable je crois de les sortir de leur boîte de carton et les coller les uns contre les autres afin que ceux-ci ne prennent pas le goût du carton. S’ils vous ont été vendus emballés dans un cellophane de plastique, vous pouvez les y laisser et les laisser dans leur boîte d’origine tout en les entreposant dans un humidor. Dernier conseil, ne jamais acheter de cigares sur la rue, à la plage ou dans des restaurants, Cuba est le royaume des faux. Toujjours acheter dans les Casa del Habanos ou dans des boutiques reconnues. Voir liste dans « Où acheter ses cigares » sur mon blog. En « scrollant, vous y trouverez un article au nom de Où acheter ses cigares à Cuba.
      En espérant avoir répondu à vos interrogations. N’hésitez pas si vous avez d’autres interrogations, il me fera plaisir d’y répondre.

       
      • Jacques L

        26 février 2014 at 1806 24

        Merci pour la précieuse information.
        Je vais les entreposer dans un humidor que je magasinerai sur le site que vous conseillez.
        Certains cigares datent de 4 à 5 ans (snifff!) mais d’autres sont plus récents.

        Je sais qu’ils sont tous authentiques, achetés à Cuba dans des Casa Habanos.

        Jacques L

         
  4. JacquesL

    4 mars 2014 at 1111 40

    Je viens de recevoir un nouvel humidor acheté chez canadahumidor comme vous me l’aviez suggéré. Avec l’humidor est venu des enveloppes de Boveda 72%.
    Si je comprends bien, je devrais n’utiliser que ces enveloppes Boveda dans l’humidor, sans eau et solution de propylène glycol?
    Y a t-il une bonne façon de conditionner l’humidor?
    Puis-je mettre mes cigares dedans dès maintenant?

    Merci

     
    • cigaresdr

      5 mars 2014 at 1402 32

      Bonjour Monsieur!
      D’abord, félicitations pour votre achat. Oui, si vous le désirez, pouvez n’utiliser que des enveloppes Bovida et ce, sans autre système d’humidification. En placer sur chacun de vos plateaux. En placer un par 25 cigares pouvant être contenu dans votre nouvel humidor. En placer 4 si votre humidor a une capacité de 100 cigares par example.
      En ce qui concerne le conditionnement de votre nouvel humidor, oui, celui-ci doit être conditionné avant de pouvoir y entreposer vos vitoles. Voici quelques conseils et façon de procéder afin que ce dernier soit prêt le plus rapidement possible sans l’endommager.
      D’abord, bien en vider le contenu, papier, poussières etc.
      Bien humecter un linge propre avec de l’eau distillée et ce sans que celui-ci dégoute de lui-même.
      Frotter doucement et de façon à étendre l’eau le plus également possible tout l’intérieur de votre humidor (Couvercle, fond, cotés, plateaux etc) afin que le bois absorbe bien le liquide. Attention de trop mettre d’eau d’un seul coup, ceci pourrait endommager les pièces collées de votre humidor en les faisant se décoller ou pire encore , que le bois travaille et se torde et fera possiblement perdre l’étanchéité de celui-ci. Procéder lentement.
      Ensuite, remplir de PG (je préfère le PG) ou d’eau distillée le système d’humidification qui vous a été fourni avec votre humidor et placer celui-ci dans votre humidor et surveiller le comportement de celui-ci à travers l’hygromêtre qui indique le niveau d’humidité de votre humidor. Le premier jour, le niveau d’humidité sera très élevé (90% et +) et devrait redescendre pour se stabiliser à 70% après quelques jours, voire de une à deux semaines. S’il descendait en deça de 70%, vous aurez probablement à répéter l’opération, ce qui m’étonnerait. Une fois le niveau d’humidité stabilisé à 70%, vous pourrez entreposer vos précieuses vitoles et aisi les conserver pour des années si vous le désirez. N’oubliez pas de suivre mes autres recommendations sur la conservatio à long terme et l’entretien de votre humidor en consultant mon blog à cet effet. Voir chronique « Conservation et humidors ».

      Vous devrez aussi calibrer votre hygromêtre.
      Pour ce faire, placer celui-ci dans un petit sac Ziploc de 6 pouces de coté ou environ et placez-y un petit contennnant d’un mélange égal d’eau distillée et de sel tout usage et bien fermer le sac. Après trois à quatre heures, celui-ci devrait indiquer 75% d’humidité. S’il n’indique pas ce chiffre, ajuster rapidement et juste après avoir sorti l’hygromêtre du sac à 75 degrés par la fente située derrière celui-ci et à l’aide d’un petit tournevis.

      En ce qui concerne la conservation de vos cigares en attendat de pouvoir les entreposer dans votre nouvel humidor, placez ceux-ci dans un sac Ziploc que vous fermerez de façon bien étanche avec en plus à l’intérieur, un tampon bien imbibé de PG. Assurez-vous que celui-ci ne touche pas aux cigares.

      En souhaitant avoir bien répondu à vos interrogations. N’hésitez pas à recommuniquer avec moi si ces explications nÉtaient pas assez claires et ou que vous aviez d’autres interrogations.

      Ce commentaire sera en bonne partie repris en vue d’une publication future sur mon blog.
      Merci beaucoup et Bonne Dégustation!

       
  5. Christophe Gayrard

    10 mai 2014 at 2210 13

    Bonjour,

    Etant tout à fait novice, je viens de faire l’acquisition de différents cigares via les sites cigares.com et cigarterminal.
    J’ai bien reçu mes boites à cigares hier mais je souhaiterais éviter tout risque de contamination (lasiodermes). J’ai contacté les vendeurs pour savoir si les cigares avaient été traités en amont et eux me répondent qu’ils ne l’ont pas fait. Du coup, je me demande si je dois procéder à une phase réfrigérateur (12heures) et congélateur (3-4 jours) puis une phase réfrigérateur à nouveau 12 heures avant de mettre mes boites dans ma cave à cigare.
    Qu’en pensez vous ?
    Bien cordialement.

    Christophe

     
    • cigaresdr

      11 mai 2014 at 909 33

      Bonjour!
      Merci de la confiance témoignée ici. Je vous répondrai en vous disant que tous les cigares, peu importe le pays où ils sont produits sont traités contre le lasioderme et ce au moment de leur fabrication. Il n’y a donc pas à s’en faire. Il est excessivement rare qu’une telle contamination arrive aujourd’hui. La seule chose à faire afin d’éviter ce fléau est de conserver ses cigares dans un endroit frais car la chaleur contribue à l’éclosion de ces bestioles.
      Bonne dégustation!

       
      • RomainR

        8 janvier 2016 at 1604 56

        Bonjour et Bonne année !

        Il y a quelques temps, j’ai acquis une cave à cigare (capacité de 50 cigares) achetée chez VascoCigar à Montréal suite à une escapade à Cuba…
        Pour conserver l’humidité à 70% j’ai le système de base livré avec la cave : une éponge et de l’eau distillée.
        Mais étant débutant, je rencontre le même problème que plusieurs personnes : réussir à stabiliser la cave à 70%.
        Puis, je suis tombé sur des articles parlant des solutions de Propylène Glycole.

        Mes questions : Selon vous, est il conseillé d’utiliser cette solution sur mon éponge de base (déjà humidifiée avec de l’eau distillée) ? Cela me permettra-t-il d’obtenir de meilleurs résultats et une tranquillité d’esprit (le niveau d’humidité sera-t-il plus stable) ? Si oui, quelle est la bonne procédure à suivre avec cette solution (faut il tremper l’éponge au complet dedans puis ajouter de l’eau distillée ou l’inverse) ?
        Je suis un peu perdu…

        Merci d’avance pour votre réponse et vos conseils.

        Bien cordialement.
        Romain

         
        • cigaresdr

          21 janvier 2016 at 1402 07

          Bonjour Monsieur!

          D’abord, puis-je vous suggérer, si ce n’est déjà fait, de procéder à une humidification en profondeur des parois de votre humidor. Ce que vous ne mentionnez pas avoir fait après votre achat. Et c’est peut-être là la solution à votre problème. Il s’agit d’humecter les parois intérieures (cotés, fond, plafond) et plateaux de votre cave à cigares avec un tampon et de l’eau distillée afin de saturer d’humidité toutes les parois de votre humidor. Préalablement vider votre cave à cigares et procéder ensuite délicatement à l’opération d’humidification. Fermez le couvercle avec son hygromètre à l’intérieur et attendez que celui-ci redescende à 70 %, cela peut prendre 2 à 3 jours ou un peu plus. Ensuite ré-entreposez vos cigares. En attendant, entreposez vos cigares dans un sac Ziploc avec à l’intérieur un tampon bien gorgé d’eau distillée. Faites en sorte que vos cigares ne touchent pas au tampom. Surtout pas de réfrigérateur ni congélateurs, ce sont les endroits les plus secs de votre environnement immédiat. Autre problème possible, l’étanchéité du couvercle et ou des cotés de votre humidor (défauts de construction). Difficile de réguler le taux d’humidité dans ces cas-là à cause des pertes permanentes engendrées par la mauvaise construction.. Aussi, l’endroit où vous entreposez votre cave à cigares, il est impératif d’éviter l’exposition au soleil, éviter les sources de chaleur telles chauffages irradiants, électriques etc. En somme, trouver l’endroit de votre domicile où la température est la plus stable. Un sous-sol, est généralement l’endroit le plus stable à cet effet. N’oubliez pas qu’une température supérieure à 20 Celcius favorise l’éclosion d’insectes parasitaires qui détruiront votre collection en peu de temps. En ce qui a trait au Propylène Glycol, c’est un produit très stable qui fait très bien le travail. À ne pas mélanger avec de l’eau distillée par contre. Si vous décidiez d’adopter le Prop. Glycol comme humidifiant, je vous recommande fortement des systèmes d’humidification qui utilisent des billes (beads) absorbantes qui selon moi, font mieux le travail que les éponges vertes. Vous aurez aussi moins souvent besoin de remplir vos réservoirs. Et enfin, il y a les enveloppes de marque Boveda qui régularisent très bien le degré d’humidité et que l’on remplace aux 90 jours ou environ pour pas si cher. Toutes ces fournitures sont relativement faciles à trouver chez tout bon marchand de cigares dont Vasco chez qui d’ailleurs j’ai déjà acheté un humidor de 500 pièces qui me sert très bien.
          En souhaitant avoir bien répondu à votre demande. Si vous aviez d’autres questions, n’hésitez surtout pas.
          Merci de la confiance que vous témoignez envers Cigaresdr.com

           

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *